Eglise

07310 Saint-Clément

Téléphone : 04 75 30 41 01

http://www.ecole-du-vent.com

Avec son beau toit de lauze récemment restauré, l'Eglise de Saint-Clément est très homogène, et annonce les édifices d'Auvergne. Elle est à nef unique, assez large, avec un choeur voûté en bel appareil précédemment recouvert de couches de badigeon.

Au sud se trouve deux chapelles jadis séparées par un mur puis démoli. La première, prè de l'autel était une chapelle familiale, peut-être celle des Flandin dont les armoiries sont représentées. Elle est dédiée à la vierge. La seconde où sont les fonds baptismaux est, comme la précédente, voûtée en plein cintre, et les nervures reposent sur quatre culots (élément portant en suplomb, en forme de cône ou de pyramide) représentant des têtes grossièrement sculptées pardles artistes locaux. Deux représentent des hommes barbus, et deux autres des femmes, l'une écoutant, l'autre priant avec une expression naïve mais pleine de saveur. On a pu y voir la représentation des quatre âges de la vie, à moins qu'il ne s'agisse des quatre saisons...
Le grand portail de l'Eglise se compose d'une baie formée d'une succession de moulures, dont la supérieure est un gros boudin en relief donnant à l'ensemble un caractère de force et de sobriété remarquables. Cette baie massive et basse, surmontée d'une cartouche aux armes des Flandin, repose sur deux chapiteaux de colonnes sans ornement.
Sur place face au portail a été placée l'ancienne cuve baptismale de l'Eglise recuillie par un ancien curé à une centaine de mètres de l'église, abandonnée sur la lande.
En 985 un chanoine du Puy nommé Galbert, personnage riche et généreux fait don à l'abbaye du Monastier Saint Chaffre de l'église primitive de Saint-Clément au lieu dit Beceto, situé un peu plus bas que l'actuel, au Sud d'où le nom de Saint Clément in Besseto, que conserve encore le sanctuaire que nous voyons aujourd'hui plus connu sous l nom de Saint-Clément sous Fay(1516) ou Saint-Clément en Montagne (1677).
Cette même église sera remise le 11 août 1092 à l'abbaye de Saint Chaffre, elle fut reconstruite au XVI ème siècle par les cardinaux Flandin, originaires de Borée, et on ne peut de ce fait, lui donner le qualificatif de romane.
Les armes des Flandins se voient en trois endroits différents : à la voûte du choeur, à la clef de la voûte de la chapelle de la Vierge, et au-dessus du grand portail extérieur.
Au XVIIIème, la collation (charge) de la cure de Saint-Clément appartenait à l'abbé de Mazan mais l'Eglise dépendait de la paroisse de Chanéac, diocèse de Viviers, archprêtré des Boutières, officialité de Saint Agrève.
Le sous-sol de l'église renferme les sépultures des principales familles de l'ancienne paroisse.
Le clocher primitif à arcades fut remplacé au au XIX siècle(1872) par un clocher carré avec flèche.

Visitable

Oui
Gratuit.

Gratuit

Oui

A proximité

Géolocalisation

Latitude : 44.953078

Longitude : 4.264861

Pas de commentaires postés

Déposer un commentaire

Recharger

Source des données

APIDAE - L'information touristique

Données mises à jour le 12/12/2017 00:38:52