Château de la Beaume

Madame Jacqueline Payen de La Garanderie

43580 Alleyras

Téléphone : 06 33 09 07 05

Téléphone : 06 07 78 34 63

En prenant la route de Grandrieu, on pourra suivre toute la haute chaîne de la Margeride, pour revenir par Langeac ; mais il vaut mieux longer les rivages de l'Allier jusqu'à Alleyras, pour se rendre au château de La Beaume, assis sur un sol volcanique.

C'est le seul endroit en-delà de l'Allier, dans l'arrondissement du Puy, où les coulées de laves se soient le plus étendu." (extrait de "Aperçu sur la géologie et l'agriculture du département de la Haute Loire" d'Alphonse Aulagnier)
La Château de la Beaume se situe en effet sur un éperon rocheux qui domine les gorges sauvages du Haut-Allier avec une vue sur les cimes de Saint Jean-La-Chalm et du Gévaudan .

Historique :
Le château de la Baume est mentionné pour la première fois en 1301, à l'occasion d'un échange entre Aldebert de Peyre et Béraud de Mercoeur.
Il passe peu après à la famille de Freycenet qui possédait également Sinzelles.
Le 17 mai 1545, Charlotte de Sinzelles, « la Dame de la Baume », épousait Jean d'Apchier, commandant pour le roi en Gévaudan. La clef de voûte armoriée de la petite pièce du rez de chaussée dite « des Chartres » marque vraisemblablement cette union.
En 1559, il délaisse le château de Vabres et devient seigneur de la Baume.
Jacques II d'Apchier, leur fils fut assiégé à La Baume en 1579 par le sanguinaire capitaine Mathieu Merle et ses «anglais» qui fit prisonnier ses occupants et brûla le château.
Après 1770, Louis Philibert d'Apchier, page de Louis XVI meurt sans enfants. Sa sœur (Marie Henriette Thérèse Augustine d' Apchier, dame de Saint-Privat-d' Allier) épouse Antoine Paul Augustin Falcon de Longuevial en 1797, ancien chevau-léger de la garde ordinaire de Louis XVI qui devient seigneur de la Beaume.
Au XIX ème, le château passe par alliance aux Lusancay, puis à la famille de la Garanderie qui le détient toujours aujourd'hui.

Cette construction massive à la silhouette médiévale, reconstruite au XVII-XVIIIè, se compose de deux corps de logis en retour d'équerre est-sud, flanquée sur l'angle sud-ouest par une tour ronde ; elle comporte de nombreuses consoles en encorbellement, qui supportaient vraisemblablement un chemin de ronde, ainsi que deux poivrières en angles, dont une reste coiffée d'un toit conique. Il subsiste aussi les restes d'une bretèche, en protection du portail à bossages et fronton, constitué à partir d'éléments de réemploi.

A l'ouest, la muraille dominant l'à pic de l'éperon rocheux est presque aveugle, alors qu'au sud, de nombreux percements ont été ouverts au sud sur la cour du château. L'ancien rôle défensif du château est encore perceptible avec la présence de cette tour, mais aussi des restes du mur d'enceinte et d'une seconde tour au sud.

De nombreux communs complètent l'ensemble parmi lesquels se trouve un ancien four à tuiles, activité liée aux gisement d'argile sur la propriété, s'étendant jusqu'au village voisin de Vabres qui abritait de nombreux potiers.

Après l'incendie de 1579, l'édifice fut entièrement reconstruit et les travaux se poursuivirent jusqu'au début du XVIIIè, dans la forme que l'on retrouve actuellement. Un cartouche atteste de la réception de la chapelle le 8 octobre 1706.

La charpente fut refaite au XVIIIè siècle et le château se dote de décors et d'aménagements intérieurs destinés à le rendre plus confortable : cheminée, alcôves, boiseries…

A l'intérieur, on retrouve une authenticité des décors des XVIIè, XVIIIè et XIXè, caractérisant les demeures nobles du Velay : enduits, boiseries, décors peints formant un ensemble complet et varié.

Au rez de chaussée, subsiste une petite pièce dite "des Chartes" voûtée d'arêtes à clef armoriée (familles d'Apchier et de Sinzelles), dont chaque voûtain est peint d'un décor de feuillages, de paysages, de vases de fleurs et de fruits, dans le goût des dernières décennies du XVIIè. La chapelle comporte aussi des décors .

A l'étage, de nombreuses traces de décors sur les poutres et aux murs indiquent la richesses picturale de la demeure.
Restauration complète d'un mur de Fresque en 2019.

Période d'ouverture

Du 01/05 au 08/11, tous les jours.
Visite sur demande.

Services

Visites guidées

Visitable

Oui
Participation libre.

Gratuit

Oui

A proximité

Géolocalisation

Latitude : 44.933275

Longitude : 3.674421

Pas de commentaires postés

Déposer un commentaire

Recharger

Source des données

APIDAE - L'information touristique

Données mises à jour le 07/06/2020 00:06:32